75006 PARIS

 


85 rue de Vaugirard 75006 PARIS

Un début d’incendie s’est déclaré le 20 décembre 1885, dans la bibliothèque de l’Ecole communale, 85 rue de Vaugirard : une heure après l’arrivée des pompiers, tout était entièrement terminé.

Quelques infos de plus sur ce bâtiment :https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:85_rue_de_Vaugirard.jpg

 


105 rue de Rennes 75006 PARIS
105 rue de Rennes 75006 PARIS

En 1886, était déjà implanté au 105 rue de Rennes, une pharmacie.

Celle-ci se nommait la pharmacie Freyssinge.

Le pharmacien chimiste de 1ère classe proposait le goudron Freyssinge ainsi que les pastilles Freyssinge.

Les produits  au goudron étaient conseillés pour soigner les maladies des voies respiratoires. C’est ce que disait leur publicité.

Le goudron Freyssinge était spécialement conseillé par les médecins et toutes les personnes qui en avaient fait usage…voilà ce que l’on pouvait lire également sur leur publicité.

Le goudron Freyssinge était une liqueur concentrée de goudron de Norvège qui, à la dose d’une cuillère à café par verre ou deux cuillères à soupe par litre donnait instantanément une excellente eau de goudron que l’on pouvait boire au cours des repas au lieu de l’eau.

Le flacon : 1.50 francs.

Le pharmacien proposait également, ses pastilles : les pastilles Freyssinge au goudron, idéales soigner les toux, les rhumes, les bronchites, les maux de gorge.

La boîte coutait 1.50 francs (expédition franco de port par la poste).

Aujourd’hui, en 2017, plus de 130 ans après, il y a toujours une pharmacie. Tentez toujours de leur demander du Goudron Freyssinge…

 

21 rue Guénégaud 75006 PARIS
21 rue Guénégaud 75006 PARIS

En 1899, habitait au 21 rue Guénégaud, M.Chuffart Henri.

Le 21 avril 1899, il lui est arrivé une mésaventure.

Ce jour du 21 avril 1899, des employés de la voie l’ont découvert vers deux heures du matin, sous le tunnel des Batignolles, gravement blessé.

Relevé aussitôt, il fut conduit au poste médical. Bilan : fracture du crâne, cuisse et bras gauches brisés.

Il avait au moment des faits, quarante cinq ans.

Il aurait pris place sur l’impériale du dernier train partant de la gare Saint Lazare et en voulant changer de wagon, il serait tombé sur la voie.

Après avoir reçu les premiers soins, M.Chuffart a été transporté à l’hôpital Beaujon où son état a été reconnu très grave.

M.Escourrou, commissaire spécial, s’est occupé de rechercher les causes exactes de cet accident.

(Aucune conclusion de l’enquête en ma possession).

 

18 rue Serpente 75006 PARIS
18 rue Serpente 75006 PARIS

En 1876, vous étiez malades, blessés ?

Ici, M.DUPONT  vous louait ou vendait pour vous soulager des fauteuils et lits mécaniques.

Médaillé 1ère classe, exposition d’hygiène Bruxelles en 187?